Faire un Service Civique pour se bouger.


J’ai découvert le Service Civique un peu par hasard. Je connaissais déjà le concept mais je n’avais jamais vraiment cherché plus loin. Et puis finalement, j’en fais un.

J’étais dans une période floue. Fin d’études, fin de stage, début de l’inconnu. J’ai refusé un CDI car le poste ne me plaisait pas totalement, j’ai essayé de rester sur un autre poste, j’ai regardé des dizaines d’offres d’emploi, je me suis renseignée sur la possibilité de faire un autre master. Bref, je me suis prise la tête. J’avais peur du vide qui arrivait à grands pas. Et dans cette prise de tête, je n’ai pas tout de suite vu une opportunité qui était là tout du long. Puis, petit à petit, j’ai sorti la tête de l’eau, j’ai pris conscience que je noyais ma peur dans la routine métro-boulot-métro-série-bouffe-dodo, j’occupais mon esprit pour ne pas voir. Je faisais l’autruche quoi. Et franchement je n’en n’étais pas fière quand j’ai réalisé ce que je faisais. J’ai donc pris les choses en main pour remettre de l’ordre là haut. Puis, sous ce tas de pensées, doutes, peurs, désirs est ressorti une possibilité simple et claire: faire un service civique pour mon association.

J’étais bénévole pour l’association Cheer Up depuis septembre et on avait besoin de recruter des services civiques pour le projet Rebonds (je cite les noms au cas où je t‘en reparle). Et je me suis dit : “pourquoi pas” et je ne regrette pas mon choix. C’est une transition en douceur. Au lieu de suivre sans réfléchir le chemin logique : études – CDI – voiture – maison – chien (ou chat hein). Oui j’aime les clichés. Je fais quelque chose qui me tient à cœur et je prends le temps de me poser les bonnes questions (et de faire la grasse matinée aussi j’avoue).

Alors pour que cette possibilité vienne s’ajouter à tes possibles, j’ai décidé de t’en dire un peu plus sur le service civique. En gros, c’est s’engager pour une association (en France ou à l’étranger) pendant 6 mois à temps partiel ou temps plein (un minimum de 24h de présence est demandé). Ce n’est pas un boulot parce que:

  1. Pas de salaire (une gratification de 500€ par mois environ payée par l’état et l’association).
  2. Si une mission ne te plaît pas tu peux demander à en changer.
  3. Le but est d’apprendre et de construire son projet de vie avec l’appui de son tuteur.

Les seuls critères pour être éligible: avoir entre 16 et 25 ans et posséder la nationalité française ou d’un pays membre de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse. Et tu peux cumuler une mission de service civique avec des études ou un job (#freelance).

Alors si tu as besoin d’une période de transition engagée c’est par ici et !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :