Respirer pour déstresser, tout simplement.

La cohérence cardiaque : quand respirer est la clef de ton bien-être.


La fois dernière, je t’avais parlé du système respiratoire et de sa relation aux émotions. Aujourd’hui, je te parle d’une technique concrète et simple pour faire de ton souffle un outil pour retrouver ton calme : la cohérence cardiaque.

En préparant cet article, j’ai découvert l’existence d’une association officielle dédiée à la cohérence cardiaque en France. Il existe même des formations certifiantes. Mais ne t’inquiètes pas, il n’y a pas besoin d’être certifié pour pratiquer les techniques de base de la cohérence cardiaque.

Alors concrètement qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre la cohérence cardiaque, il faut déjà comprendre à quoi correspond la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC). Il s’agit de la variation de l’intervalle de temps entre deux battements consécutifs. Et comme tu le sais, la fréquence cardiaque dépend du système nerveux autonome, composé du système nerveux sympathique et parasympathique. Sans entrer dans trop de détails, ce qu’il faut retenir, c’est que le système autonome permet de mettre notre corps en alerte ou au contraire au ralenti : sauter sur une chaise en apercevant une araignée ou bien somnoler sur la chaise longue. Entre ces deux extrêmes, le système autonome doit trouver un équilibre. Et calculer les variations de la fréquence cardiaque permet de vérifier si cet équilibre est atteint. Plus les variations sont grandes, plus notre système est souple et donc capable de s’adapter aux surprises de notre environnement pour rester équilibré. Plus les variations sont courtes, plus le système est rigide et moins capable de faire face aux variations extérieures. C’est notamment le cas des personnes anxieuses, stressées ou encore diabétiques et asthmatiques.

Tout ça pour dire, qu’un état de cohérence cardiaque, d’équilibre du système autonome, est atteint lorsque la VFC est ample et régulière. C’est notamment le rythme cardiaque que ton cœur prend lorsque tu ressens une émotion positive. Et qui dit émotion positive, dit effets positifs sur le corps et l’esprit. Et oui, il existe des techniques pour retrouver « artificiellement » cet état en contrôlant notre souffle.

Ces techniques varient de la plus basique à la plus complexe. Et aujourd’hui, je vais seulement t’en proposer deux que tu peux pratiquer facilement chez toi. Pour ressentir les effets, il est recommandé de pratiquer au calme, en position assise, les yeux fermés, pendant au minimum cinq minutes consécutives, trois fois par jour. Après, si c’est trop pour toi, le faire lorsque tu en ressens le besoin est déjà un bon début, même si ce n’est qu’une seule fois par semaine.  

1.       Inspirer 4,5 secondes et expirer 5,5 secondes. Tout simplement. Si cela est trop rapide pour toi, tu peux retrouver des rythmes plus lents ici.

2.       Le carré : inspirer 4 secondes, retenir 4 secondes, expirer 4 secondes, retenir 4 secondes. Et ainsi de suite. Puis, tu peux t’amuser à allonger le rythme : plusieurs séries de 4 secondes, puis 6, puis 8. Et lorsque tu souhaites arrêter, il faut redescendre à 6 secondes, puis à 4, puis reprendre une respiration normale.

Samedi dernier, j’ai partagé cette pratique à une amie : Agathe. Agathe a un boulot lui demandant de faire pas mal de démarchage téléphonique. Et décrocher son téléphone pour appeler ses clients potentiels la rend anxieuse. Je lui ai proposé de tester la technique du carré ces prochains jours en amont de chaque appel. J’espère que cela l’aidera à moins se ronger les ongles !

Si toi aussi tu penses que la cohérence cardiaque pourrait t’être utile mais que tu n’es pas sûr-e de comment t’y prendre, je peux peut-être te donner un coup de main. N’hésite pas à m’écrire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :